Depuis le début de la crise, les gouvernements espagnols ont réduit jusqu’à 70% le budget alloué à la politique publique de coopération au développement. C’est le budget qui a été le plus touché par les politiques de restrictions budgétaires. Cependant, il n’y a pas eu de mobilisation citoyenne pour le défendre et essayer d’enrayer son démantèlement. C’est la raison pour laquelle Oxfam Intermón a lancé la campagne « Sí Me Importa » (Oui, c’est important pour moi) qui cherche à mobiliser les esprits en faveur d’une politique soutenue de Coopération et de Développement par des moyens tels que l’art contemporain, la bande dessinée, le cinéma et le théâtre.

La Compagnie MyMA (Más y Mayor Ayuda, Plus d’aide et de meilleure qualité), responsable de la partie théâtrale de cette campagne «Sí Me Importa» pour le théâtre, nous a invité à réaliser

C’est dans ce contexte, que nous nous sommes réunis un après-midi pour réfléchir sur ce qu’est la coopération pour nous, ce que nous en connaissons, ce que nous pouvons en connaître…  

Au cours de cet atelier, nous avons créé une série d’histoires, que nous avons soumis à un vote sur les réseaux sociaux. Des histoires qui se passaient dans la rue, chez nous, tous les jours, et que nous partagions. Et, pour toutes ces histoires, la même idée nous trottait dans la tête: comment allions-nous faire pour sensibiliser les gens sur le fait que le gouvernement doive soutenir l’aide à la coopération, si nous-mêmes nous ne savions pas très bien ce qui s’était passé avec cette politique publique? Et c’est à ce moment-là que tout a commencé!

Le Clan Luzzini est une proposition de théâtre en immersion. Un jeu de rôle dans lequel les spectateurs sont des conspirateurs. Ils prennent part à une stratégie pour dans le but de poursuivre une politique publique de coopération dans un monde imaginaire (peut-être pas si lointain ?) où elle a été interdite.

Les spectateurs recevront un courriel avec des instructions, se rendront à un lieu précis, suivront la dame au parapluie jaune et entreront alors dans un monde de jeu, d’alcool et de vinyles de The Coasters. Ils mettront leur vie en jeu pour la bonne cause.

Johnny Luzzini expliquera aux spectateurs pendant un quart d’heure la mission que chacun devra accomplir. Comme dans un film où on préparerait le braquage d’une banque, dans cette pièce, c’est à nous de décider comment poursuivre une politique de coopération, au moment précis où celle-ci est en train d’agoniser, dans une nouvelle crise, une nouvelle Loi de Prohibition. Tout cela nous mènera à Larache au Maroc.

Et à Larache, nous ferons la connaissance de Khaoula, le vrai personnage principal de cette pièce.

Et avec Khaoula, nous découvrirons la suite de l’histoire…

Lucía Miranda, metrice en scène

Première au Galería Art5, en Espagne. 2014
Durée 20 minutes
Adressés a un public à partir de 8 ans
Produit par Oxfam-Intemon

Équipe

Idée originale du Cross Border Project
Mise en scène: Lucía Miranda
Dramaturgie: José Padilla et Lucía Miranda
Johnny Luzzini: Efraín Rodríguez

Mise en espace sonore: Nacho Bilbao
Conception graphique et audiovisuelle: Javier Burgos
Photographies: Eva Filgueira

Promo

TOURNÉE

2015

Madrid 17 décembre Santa y Señora

2014

Madrid 17 octobre Galería Art5

DOSSIER

Aquí te puedes descargar el dossier de la obra con toda la información

FOTOS PARA PRENSA

Este botón te llevará a nuestro Flickr donde podrás descargar la selección de imágenes que tenemos para prensa en alta resolución.

Escríbenos

Y te responderemos lo antes posible!!

Start typing and press Enter to search